ANTIGAMA DEFORMED roots of chaos (split) cd Deformeathing Production 2006

ANTIGAMA_DEFORMED_roots of chaos (split)

L’air de la Pologne comme d’autres pays dans le reste de l’Europe est saturé de pensées « conservatrices et malfaisantes ». De fait il ne pouvait que donner naissance à l’une des plus prolifiques scène grind core du vieux continent. En voici deux nouveaux rejetons qui partagent ce split cd au nom prédestiné « roots of chaos ». Le chaos commence par Antigama, formation de cinq musiciens (guitares, basse batterie, machine) qui propose une sorte d’avant grind noise plutôt étonnant. Lourd et malsain Antigama l’est et cela pendant plus de douze minutes. Purulent et inquiétant il l’est aussi à travers des samples distordus qui se confondent au rythme indus qui frappe. Puis ce matraquage laisse place à une plage ambiante de laquelle s’échappe des notes de guitares qui semblent annoncer la fin du monde. Mais la fin du monde est pour la partie suivante avec le retour d’une boîte à rythmes pétaradante. L’atmosphère reste étrange tout le long de ce long morceau même lorsque qu’un grind déstructuré, presque humain, refait surface. Après de multiples morceaux éparpillés un peu partout (album, compilation, split 7’’, démos) depuis 2001, Antigama sort son prochain album sur Relapse Records en 2007. A suivre. La seconde vague de chaos s’appelle Deformed. Ce combo composé d’une basse, d’une guitare et d’une drum machine joue un grind core qui me fait bien évidement penser à Agoraphobic Nosebleed. A l’aide de ses trois chants Deformed essaye de varier les coups portés en l’espace de cinq morceaux dans un genre qui peut se le permettre (??). Lorsqu’il se fait plus lent on est pas loin du Godflesh des débuts…jusqu’au moment où cela part en vrille et que le blast beat digital reprend les reines du monstre sonore. Pas dégueu non plus. http://www.antigama.net/ http://www.deformeathing.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.