... AND THE SAGA CONTINUES Ferocious Fuck The bullshit records 2005

... AND THE SAGA CONTINUES Ferocious

Passons sur le fait que la pochette soit pas terrible. C’est dommage mais on peut dire qu’elle colle parfaitement aux furieux que sont les ATSC. C’est toute l’(anti-) esthétique de leurs paroles et de leurs musiques. M’enfin, le vinyl est bleu pastel. Un peu de tendresse en ce bas monde ? Comptez pas sur ATSC ! Le premier truc qui traverse l’esprit, c’est neos. Poitiers 1983 : j’achète le 2nd ep de neos avec ces 17 titres ultra rapides (27 francs et cinquante centimes) car je trouve incroyable de loger 17 titres sur un 45 tours alors que le 45 tours classique c’est deux titres. Un gros uppercut direct de Victoria. Montréal 2005, tiens v’là le dernier ep de ATSC, un 20 titres….yes enfin cote ouest/cote est. On y est. Avec un coté plus dur, plus violent, plus agressif et des putains de paroles en anglais qui auraient mérité d’être chantées en français pour vraiment exprimer clairement les choses tant le constat est correct. Tant on a envie de tout péter : la télévision, les corporations, la médiocrité, les jobs de merde, les salauds, le système, les intellos, la mort, etc. Un bon ep comme je les aime qui remet le hardcore dans la violence et la -vraie- contestation anti-sociale : « I am not a right wing fascist piece of shit. I am not a left wing pussy PC bitch ». Retour à la réalité. Un gros gauche direct de Montréal. Furieux! Il était temps car je commençais vraiment à m’ennuyer en pleine post-révolution tranquille qu’en finit plus. Et la saga continue…. http://www.rudesolo.com/saga/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.