ANATROFOBIA lecosenonparlano Cd. Wallace Records 2002

Encore ces pochettes magnifiques de chez WALLACE, ANATROFOBIA est italien, sax, basse, clarinet et tout le toutim, du jazz qui aime le jazz et qui le revendique, celui des déviances bruitistes, des écarts free, des mélodies de sax ou de trombone, celui qui marche souvent sur les plates bandes de la jazzosphère de l-improvisation... On aime ou on n-aime pas, un disque qu-on écoute fort, qui reprend sans coup férir tous les travers des illustres SUN RA et autres COLTRANE par endroits (et juste par endroits...) lorsque ceux ci créés l-ambiance par les couches mélodiques et non pas par l-énergie de la rythmique... De couches en couches, on évacue la guitare (j-aime pas la guitare dans le geazzz... trop guitare héro pour moi...), l-arrivée de l-électronique fait son effet et c-est lorsque tout bascule que j-apprécie ce disque... et surtout pas dans son côté jazz... c-est la cacophonie de cette musique qui me fait vibrer, pas la branlette chacun de son côté, et c-est par conséquent un avis mitigé que je donne, car les passages jazzy y sont légions, on vogue de jazz en jazz avec quelques plantades ici ou là, des passages où je sens le dérapage, l-histoire du pied sur la peau de banane et j-ai en général plus de mal lorsque les parties sont bien ficelées, toutes étudiées et jouées à la perfection... J-aime la stridence et les aggrégats mis bout à bout (la montée sur le 6ième morceau en est un exemple...). cet univers m-est familier par moment, sans doute parcequ-ici on est sans doute fan du fabuleux univers du contrebassiste WILLIAM PARKER... ANATROPHOBIA signe un disque de jazz / free jazz empli de sonorité électronique mais ce premier opus me laisse un peu sur ma faim... mitigé comme dit l-autre... http://www.anatrofobia.com http://www.wallacerecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.