AGREHGA compilation 7- tomte tumme tott 2001

Cette compilation sous la forme d’un 7’’ est une bonne surprise. En effet son aspect très artisanal (collages réussis pour la pochette) esprit DIY, démontre une fois de plus que sans ordinateur et quelques efforts manuels on peut obtenir de jolis objets. De plus ce disque est accompagné du fanzine Mokini 4 avec textes persos et colonnes d’opinions plutôt bien faites mais écrit en allemand donc j’ai pas tout compris. Sur le plan musical c’est assez alléchant. Un inédit de Yage très inspiré, composé au tout début de leur « carrière ». Très émo hard core 90’s écoles Ebullition et consœurs. Puis on retrouve 125ruemontmartre pour une jolie tranche d’émo pop…de plus en plus indie pop tout court. Lignée Karaté et That Dog. Une jolie chansonnette sur laquelle la voix féminine fait son effet. Buoyancy est comme les deux précédents groupes originaire d’Allemagne et joue un émo hardcore déchiré et étrange. Men’s Recovery Project versus Portrait of Past ? ? ?. Sur un rythme qui ne bougera pas d’un poil pendant plus deux minutes, une voix se jette dans la bataille des sentiments. Une colère noire sans fin. Sans sens ? ? ?. Etonnant mariage d’une noise machine sombre et d’un émo core prisonnier de ses mimiques. La face B s’ouvre sur Die Kosmo jeune formation berlinoise qui joue un émo core qui peut faire penser aux débuts d’At the drvie In. Passons. Cette compilation se termine par les vétérans d’une certaine scène DIY allemande, je parle bien sûr de Peace of Mind avec un morceau « folk song » enragé.



The website encountered an unexpected error. Please try again later.