135 GRAND STREET NEW YORK 1979 135 Grand Street New York 1979 Soul Jazz Records 2010

135 GRAND STREET NEW YORK 1979 135 Grand Street New York 1979

Superbe BO du film portant le même nom, 135 Grand Street New York 1979 recense seize titres de haute volée, pour la plupart expérimentaux, parfois un moins insoumis (Mirror, mirror de A Band) et révélant des découvertes de taille pour qui ne connaîtrait pas encore la scène no-wave New Yorkaise de l’époque et le foisonnement qui en découle. On est d’emblée mis sur les bons rails avec Theoretical Girls et son Glazened eyes façon Sonic Youth des débuts, puis UT et ses trainées noisy délectables sur fond de chant halluciné, presque tribal en cette occasion. L’univers des groupes présents ici n’est, on s’en doute, jamais conventionnel et restitue bien la teneur de la scène d’alors. Plus loin, Rhys Chatham impose un Guitar trio (il s’agit, je précise, du titre de la chanson) addictif et porteur de motifs de guitare aussi répétitifs qu’obsédants, et suite à cela, chaque groupe présenté faut don à cette indispensable compilation/BO d’un ou plusieurs morceaux de taille. C’est le cas, entre autres et par exemple, de The Static avec son The spectacular commodity (excerpt), sombre et lui aussi générateur de dépendance, ou de Morales avec Gay girl in a gay bar.puis Youth in Asia et son énergie punky braillée apporte sa contribution à cet ensemble fringuant, qui donne l’irrésistible envie d’aller fouiner dans la discographie de ces formations atypiques, animées par le refus des codes existants et de toute démarche normale. Même les titres les plus posés (Chinesse Puzzle et son Chinese funk, Steve Piccollo et It’s hard to be in love in times like these) s’avèrent être de belle facture. Magnifique choix donc, avec très certainement à la clé un film à voir sans plus tarder, œuvre d’un label au catalogue aussi hors-normes que passionnant. http://www.souljazzrecords.co.uk



The website encountered an unexpected error. Please try again later.