DÄLEK : Endangered Philosophies (Ipecac Recordings 2017)

dalek-endangered-philosophies-ipecac-recordings-2017

Loveless de MY BLOODY VALENTINE l'a marqué à vie, c'est DÄLEK lui même qui le dit, et ce n'est pas très étonnant quand on entend ces nappes de guitares vaporeuses et noisy pop en arrière plan. Depuis ses débuts en 1998 (chez le punk Gern Blansten),  DÄLEK produit un hip hop glauque au beat lourd embrumé par des ambiances éthérées aux accents noisy et shoegaze. C'est d'abord le son de guitare qui t'embarque. Le flow (ouais yo yo...) surnage dans une lave volcanique purulente verdâtre et jaune de souffre à l'odeur nauséabonde. Le hip hop de DÄLEK est profond et sacrément noir.



NOSEHOLES : Danger Dance (LP ChuChu records / Harbinger Sound 2018)

noseholes-danger-dance-lp-chu-chu-records-harbinger-sound-2018

C'est le printemps, on sort. Ceux qui peuvent danser vont danser. Les TROUS DE NEZ sont un quatuor de Hambourg, tout là haut en Allemagne et ceux là sont supra efficaces dans la création d'espaces dansants. La basse a une de ces tronches, c'aurait pu être Rossy de Palma qui se serait dodelinée sur son propre nez si elle avait été bien ronde. La voix (féminine) de Zoosea Cide pareil, elle pose tout ca comme il faut. Tu penses autant aux débuts des SUGARCUBES qu'aux SLITS qu'aux CONTORSIONS qu'à THE WORLD ou BLURT... Ca danse, c'est du 45 tours mais en 12 pouces.



YC-CY Todestanz (LP X-Mist records 2017)

yc-cy-todestanz-lp-x-mist-records-2017

Deuxième album des suisses, 'danse de la mort', tout un programme qui nous renvoie une salve noise nowave crasse et poisseuse. YC-CY entremêle les genres dans une direction quand même très axée sur les années 90/2000. C'est d'abord la tessiture du son qui est attirante : on a ici affaire à une véritable chappe de plomb complètement étouffante. Indice de l'air : 7. YC-CY est dans son élément. Une bombe aérosol à air n'y fera rien. La voix est éraillée et quelquefois nonchalante ('phobetor'), il y a quelque chose d'iconoclaste par ici.



Sarah HENNIES : Embedded Environments (LP Blume records 2018)

sarah-hennies-embedded-environments-lp-blume-records-2018

Ca commence par un roulement de tambour lointain, comme un tremblement de terre qui pointe son nez, la réverb est imposante, le disque a été enregistré en 2016 dans une usine désaffectée (un silo pour être précis). La pression est constante, le pouls et la respiration donnent des signes d’inquiétude. le ciel est gris, et bas, disons que l'ambiance n'est pas guillerette mais on n'est pas là pour rigoler. La première face est un drone lourd difficile à porter mais qui malgré son poids se balade agilement entre les nuages et les corbeaux.