JINN s/t Super Fi Records / Right To Refuse Records 2007

JINN s/t

Ce quatuor de Newcastle n’y va pas de main morte sur les onze titres de ce premier album! Si la base musicale reste un grind core moderne (j’entend, émancipé des tics old school du genre) qui affiche une réelle maîtrise technique, Jinn ouvre sa musique à des plans dignes d’un Today Is The Day (pas forcément celui de « in eyes of god » si tu veux tout savoir) passés à la moulinette hardcore du Converge fin 90…. Les pauses passagères sont rares dans les compos si ce n’est pour permettre de reprendre son souffle histoire de tenir le choc. En gros lors des pseudo temps mort (quand ça grind pas) c’est pour laisser places à des ralentissement sludge éphémères, mais des ralentissement quand même, ou à un break post hardcore bien tendu tordu… Un disque qui risque malgré tout d’affoler largement plus les noisecoreux qui avaient apprécié le début du catalogue d’Hydra Head que les métal heads de tout poil !? Le son de Jinn est plus à rechercher entre un mix d’un vieux combo noise rock d’Amphétamine Reptile et d’un bon vieux groupe de trash. Le rapprochement peut sembler douteux aux premières écoutes…alors qu’il rock tout simplement! Sinon j’oubliais d’indiquer que le désespoir le plus total et la haine non surfaite sont les mamelles de ces anglais mais là je ne vais surprendre personne en avançant ça. Et sans êtres complètement démentes, ces vingt et une minutes m’ont tout fait sauf laissé de marbre. Pour moi, ça le fait ! http://www.superfirecords.co.uk



The website encountered an unexpected error. Please try again later.