Yaphet Kotto le Mondo Bizarro, Rennes kfuel

Dimanche 12 mai : J’avais pas posé les pieds dans ce bar depuis que cela avait changé d’enseigne et surtout de personnel. Rennes a de nouveau son temple du rock and roll. Tant mieux. Ce soir les gars et les filles de Kfuel se rongent les ongles jusqu’au sang. Le concert est prévu à 19h30. Il est plus de 21h30 et on est sans nouvelle de Yaphet Kotto. Le groupe californien arrive de Bordeaux enfin quelques minutes plus tard. Il est tombé en panne sèche d’essence à l’entrée de Rennes. Pas malin les ricains. Ils s’installent devant pas loin de quatre vingt personnes. Le volume sonore est imposant dès les premiers accords. On a peu de mal à distinguer les morceaux. En effet il joue carrément plus lourd que sur les albums. Le tout sonne du coup très noise. Leur émo hardcore arrache mais ne procure pas plus de sensations que ça lors des premières chansons. Je ressens comme une certaine linéarité dans les compositions. J’ai un peu de mal à distinguer les mélodies dans ce mur du son. Le reste du concert sera plus audible. Yaphet Kotto joue une musique dans l’urgence. Ecorchés dans l’âme, ils essayent de tirer de leurs instruments un dernier souffle de vie. Le batteur est une véritable brute mais il possède un sens du jeu typique des groupes américains. Efficace. Un peu comme ce concert qui fut pour le groupe le meilleur de sa tournée européenne…. On peut dire que j’ai passé un sacré bon moment avec eux ce soir là.



The website encountered an unexpected error. Please try again later.