ULTRA MILKMAIDS Pocket Station Ant Zen 2007

ULTRA MILKMAIDS Pocket Station

M-aurait-il fallu attendre ce disque pour comprendre qu-Ultra Milkmaids, c-était une musique surtout formelle, « sympa », aseptisée?... Une musique bien faite, gentillette sans être désagréable, émotionnellement un peu fade?... politiquement correcte?... du easy listening, quoi?... Je ne sais pas trop... J-ai un peu peur de passer à côté de ce disque et de quelques autres du groupe en raisonnant comme ça... Peut-être que je ne suis tout simplement pas la bonne paire d-oreilles pour ce disque? Au risque de me répéter, c-est l-Ultra Milkmaids de Peps que j-aime le plus, celui qui est pour moi le plus abouti et qui a le plus de sens... Là on est loin du Ultra Milkmaids de l-homogène Peps. La surprise, c-est dès la première seconde où tourne l-album...ben non, c-est pas Ultra Milkmaids. Surprenant, mais pas convaincant: un post rock façon Tortoise pas très inspiré, assez pauvre et au son sans profondeur... Et tout au long de l-album, on a droit à des choses qu-on aurait jamais imaginées possibles chez Ultra Milkmaids: tambourins, voix chantées (allez, j-avoue j-adore la voix très post punk 80-s sur « My Star »), morceaux krautrock (particulièrement « The Heat » (hommage à leurs idoles (et les nôtres) This Heat?), post rock façon Tortoise de Tnt (quoi, je l-ai déjà dit?), guitares folk bateau, jolis arpèges sans surprise... Ben oui, c-est un peu de la surprise qui ne vaut que par son contexte... de la surprise sans surprise... Je n-ai finalement été un peu satisfait que par le drone / new age « In The mood »... Le(s?) morceau(x?) ambiants marchent vraiment pas mal... mais dès qu-il y a la batterie... bof... Ce qui me fait rire (et me console d-avoir acheté ce disque), c-est de penser à tous les habitués d-Ant-zen qui ont dû très mal le prendre de ne pas tomber sur quelque dark vador ambient ou indus... Bien fait pour eux, hé, hé!... http://www.ant-zen.com/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.