A TANT RêVER DU ROI ##2 A Tant Rêver Du roi 2008

A TANT RêVER DU ROI ##2

A Tant Rêver Du Roi, label palois aux multiples références sortant des sentiers battus, permet avec cette compil’ douze titres un bel aperçu de son catalogue et du talent étendu de ses artistes, lesquels ont pour point commun leur qualité et leur esprit aventurier ainsi qu’un sens aiguisé de la composition. On remarque cela d’emblée avec Vélooo et son noise rock teinté de math, bondissant et ingénieux, et si des artistes déjà « connus » comme Marvin ou Sincabeza de distinguent forcément avec leurs morceaux respectifs, les formations plus confidentielles de ATRDR proposent elles aussi des morceaux qui suscitent l’envie d’en entendre plus. C’est le cas, entre autres et par exemple, de Berlin Vs Brooklyn et son Time Vs Space puissant et étayé par des breaks plus posés, très groovy, ou de Milgram et ses climats jazzy post-rock loin d’être inertes, ou encore de Art Flûte et son titre dépaysant penchants tribaux attractifs. En plus de cela, on peut aussi profiter pleinement de la noise de Calva ou de Semiplayback et son titre saccadé, et en fin de parcours, de Kourgane et son « Proche » délirant et déstructuré au chant en Français. Il est cependant à souligner qu’aucun faux pas n’est à déplorer et que la totalité des groupes présentés ici vaut le détour, dont Danisco et son jazz-noise beuglé absolument délicieux ou Mr Protector et ce « Mathhias et Geunièvre » furieux et doté de guitares surexcitées. L’éclectisme et la non-conformité sont donc de rigueur et ce bref aperçu présenté dans un digipack magnifique ne laisse planer aucun doute sur le contenu des productions des artistes présents, ni sur l’optique insoumise d’ATRDR. Dans le même temps, il démontre aussi la bonne tenue de la scène paloise et attire par un graphisme lui aussi soigné et non-conventionnel. Découverte impérative donc, en ayant de plus la possibilité, pour ceux qui n’accrocheraient pas à tout ce qui est offert ici, d’opérer une petite sélection, tout en insistant sur le fait qu’avec ATRDR, c’est l’ensemble des groupes qui mérite notre attention. http://www.atrdr.net



The website encountered an unexpected error. Please try again later.