RUDIMENTARY PENI Archaic ep cd outer of him / southern studio 2004

RUDIMENTARY PENI Archaic ep

Les elfes de la scène punk hardcore anglaise, rescapé des églises désaffectées, de l’anarchopunkisme à la crass et autres bullshit, survivants des abattoirs, réapparaissent de temps en temps pour un ep; ici 12 titres pour un total de 15 minutes. Je pensais qu’avec l’âge, les séjours en psychiatrie, la victoire sur le cancer, la mort de l’anarchopunk, les livres publiés, ces elfes allaient vraiment se calmer et proposer de la pop aérienne, hallucinante et artistique ou une nostalgie pour kids boutonneux. Un truc bon chic bon genre. À la mode, on enterre les avant gardes, etc… Bis répétitas. Par ici la caisse, les dollars et les tshirts. Diantre ! Ces jeanfoutres ont d’une certaine manière abandonné leurs cris pro libération animale et leurs cauchemars lovecraftiens les plus durs et les plus extrêmes ? Rien de tout cela. Archaic commence par une belle incantation qui raviverait Tod Brownin et nous replonge les neurones dans les affres de Freaks : You are part of us…. You are part of us….La musique est du vrai Rudimentary Peni, beaucoup plus sauvage, plus condensée, ramassée sur ce qu’elle a de plus énergique, plus carrée et rentre dedans. Plus actuelle. C’est –je pense- l’un de leurs meilleurs eps. Car côté paroles, cela fait mal dans la face, en plein dans le vide, ou plutôt dans le nihilisme de la condition humaine. Nous ne sommes plus que des corps souffrants, pétris de douleurs, manipulés dans nos souffrances, des zombis sans émotions pour qui même la conception est devenue un crime, perdus, torturés par le temps qui passent de saison en saison, sous la pluie. From this nightmare / some day i ‘ll wake / to sleep forever / Sorti en juin 2004 dans l’indifférence générale….dans le vide sidéral. Un des meilleurs trucs venus de ces ramollos de la pop que sont devenus southern records… Dommage car archaic est terriblement apocalyptique. Déshumanisé. Sinistre malédiction…d’une maudite divine comédie. Though decades of decay, despair and dismay, we suffer and suffer…..d’hopital en hopital ? http://www.southern.net/peni http://www.southern.net



The website encountered an unexpected error. Please try again later.