RANDOM CUTS Rat Capacity ep / Sleep ep /Make damage ep Nominal Records 2009

RANDOM CUTS Rat Capacity ep / Sleep ep /Make damage ep

Trio de Vancouver, 1 garçon et deux filles. Les Random Cuts viennent de sortir une série de eps 2 titres assez originaux cet été. Le visuel des pochettes, fait par leur chanteur Justin (personnage très actif à Vancouver), est assez dadaïste et très coloré. Les eps sont eux aussi colorés. La présentation est donc soignée et originale. Un bon point…La musique est aussi variée, colorée et très surprenante. Étonnement, les Random Cuts croisent des influences casse-gueule, qui posent une super mélodie, un sens de l’harmonie et en même temps pètent tout, déconstruisent tout sans excès en deux minutes. Rat capacity est un morceau qui reprend les traces nerveuses de Nirvana, avec des intonations à la Corbain. Les influences sont tracées entre Nirvana, Mudhoney, la destruction wagnérienne de Flipper (à noter la réédition de tout flipper y compris le génial gone fishin’) et l’univers renfermé (presque autiste) des Wipers. Surprenant car les Random Cuts ont laissé tombé le côté surproduit pour faire trois eps qui se complètent sans violence et sans chocs bien que les paroles soient assez « sombres » (Jail stripes) et que la tension soit bien contenue. 3 eps, 6 titres qui croisent grunge, rock et post-punk…qui font faire des dégâts. À croire que les vagues sonores de San Francisco, Portland et Seattle viennent de frapper de plein fouet Vancouver en été 2009. (à l’intérieur des eps, un code est disponible pour télécharger les morceaux…bonne initiative!) http://www.myspace.com/randomcutsrandomcuts http://www.recordsnominal.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.