Quentin TOLIMIERI : Piano (PF Mentum 2016)

quentin-tolimieri-piano-pf-mentum-2016

J'ai aimé direct son jeu. Du Han BENNINK au piano. Ce disque est un solo, tout en syncope, tout en puissance, une danse du ventre décalée, une vidéo visionnée en 10 images par seconde, un solo gavé d'énergie où le cri de liberté et l'attitude complètement libre du musicien dépassent largement le cadre du cliché du piano : c'est physique, ca transpire, c'est vivant, rentre dedans... Je ne sais pas réellement d'où vient ce TOLIMIERI, son nom a plutôt une consonance française, voir italienne, en tout cas, il vit à New York, la ville où est domicilié son label PfMentum, il a déjà joué en France d'après la bio, aux instants chavirés à Montreuil, mais peut importe, ce disque a réussi à réveiller le punk empli de liberté qui est en moi et rien que pour çà je lui lèche sa barbe toute transpirante.

 

Tags