MALKOVICH kings n’bosses’ Go Kart Records 2007

MALKOVICH kings n’bosses’

Les hollandais nous reviennent avec un deuxième album de hardcore rock and roll post Refused…voilà une banale entame de chronique qui situe rapidement le sujet dont on va traiter dans les phrases suivantes, et qui devrait m-éviter d’en dire beaucoup plus, pourtant... Sur ce nouvel opus les gaziers de Malkovitch au line up remanié ont voulu faire évoluer leur musique. Et c’est par l’intermédiaire d’un fumeux concept autour « la fête = la révolution » que Malkovitch donne un nouveau ton à ses compos qui lorgnent toujours autant vers Jr Ewing (plutôt celui éventé de la fin de vie du combo norvégien), Refused bien sûr, mais cette fois ci avec des clins d’oeils appuyés à un hardcore new school, à un brutal hard core de pacotille, voir à du hard rock pompier, tout ça dans un esprit pseudo festif foireux qui se dissipe presque au fil des écoutes, heureusement. Sur papier la description peut être rebutante…mais ce n’est rien comparé à la musique qui sur plusieurs morceaux semble être devenue une auberge espagnole pas forcément très fréquentable. De ces douze titres une bonne moitié surnage à l’aide de riffs déjà entendus certes, mais qui sentent moins des pieds. C’est surtout le cas quand le groupe cesse de forcer le trait, quand il a arrête de se prendre pour une sorte de Dog Eat Dog de l’an 2000… Pas complètement détestable, cet album à la production grossière a le mérite de dérouter, pas forcément pour le meilleur, pas forcément pour le pire. http://www.iammalkovich.com/ http://www.gokartrecords.de/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.