KYLESA No ending Cd. prank records 2003

kylesa-no-ending-cd-prank-records-2003

La pochette est de Pushead que j’apprécie beaucoup pour avoir élargi le hardcore aux vagues metal, hardrock, speed metal, trash, etc, en son temps avec son groupe Septic Death et surtout grâce à ses compilations (ep et x2 lp). Côté dessin et graphisme, j’ai là aussi toujours aimé son trait noir et blanc avec des aplats aquarelle que la couleur accentue maintenant dans un coté encore plus morbide, en plein dedans loin d’une iconographie à la back from the grave ou autres misfits comics pour teenagers attardé C’est un cd 4 titres avec un fichier quicktime de vidéo (aussi en ligne sur leur site) sorti aussi en ep. Les quatre titres sont tous différents et à prendre en eux-mêmes No ending te rentre dedans à la hhig et cie. Plus vite plus rapide à la primitiv origins-force fed du prong dans la gueule. Hurlé, fort, frappé, ralentir le rythme avant d’accélérer à nouveau, pousser plus fort plus loin, crier sur la fin du futur illisible, du cauchemar de l’impasse, une cagoule sur la tête, attaché à une prise électrique... 110e heat index nous colle la chaleur de la Géorgie dans le corps, ralenti le rythme et tribalise les chœurs dans une ronde infernale. Salem ? Sous le feu du soleil, l’impression qu’avancer est reculer, que la peau te colle les os moites, trempée la tête dans une parano sans fin avec des ombres portées partout autour. Delusion on Fire qui était déjà sorti sur la compile Super Sabado Gigante est reprise en une nouvelle version. L’ultracomsumérisme nordam se disloque à la TV sous les coups du hardcore rigoureux et expéri-métal de Kylesa. Des délusions qui vont flamber comme le coût du pétrole : tous ces mensonges télévisés ont damné nos âmes… une version angoissée noire et cauchemardesque, double voix double cri, hurlements pour crier la folie de la recherche de cet au-délà de surconsommation infinie La reprise de Cluthes de Nausea n’apporte hélas rien à la puissance du titre original, si ce n’est la redite, qui n’est pas inutile, des paroles : power to the people! Le seul espoir? http://www.kylesa.com http://www.prankrecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.