ATOMIC GARDEN reversing the curse Dumb inc. / Teddy Bear Records 2006

ATOMIC GARDEN reversing the curse

Le power quatuor clermontois est de retour avec ce deuxième opus sous le bras. Depuis la sorti de leur premier effort les gaziers ont fait de la route et ça se sent dans ces treize nouvelles chansons de punk rock sous hautes influences « indie pop émo ». On reviendra que brièvement sur le fait qu’on imagine très bien que Hüsker Dü/ Sugar, Samiam, Broccoli, Hot Water Music, Mega City Four, etc…sont en bonnes places dans les discothèques des musiciens du combo du centre de la France. On peut rajouter qu’Atomic Garden s’inscrit dans le prolongement de formations françaises comme Second Rate/ Lost Cowboys Heroes, Six Pack, Seven Hate…mais avec une tendance marquée pour quelque chose de plus tourmenté. En effet même plein d’élan, la musique d’Atomic Garden n’est pas forcément guillerette. Je dirais même qu’elle est sensiblement mélancolique. Juste ce qu’il faut pour ne pas jouer les pleureuses mais suffisant pour déconcerter les skaters en manque de punkries mélodiques. Le chant lead fait son effet quand il pousse mais à tendance à m’endormir quand il se fait plus monocorde sur des morceaux moins punchy. Mélodiquement Atomic Garden n’est pas toujours un foudre de guerre même s’il sait pondre des morceaux très efficaces (hundred illusions, skeleton key, bitter sweet revenge…) qui ont de quoi faire lever la tête, dresser l’oreille. Dommage que cet album contient quelques compos trop inégales qui rallongent maladroitement cet album… qui se situe dans la lignée des derniers efforts du combo…en mieux !? Quand Atomic Garden sait se faire incisif et pugnace j’adhère. Quand il se fait mollasson je décroche. Il manque un je ne sais quoi pour que la sauce prenne sur moi complètement…C’est pourtant plutôt dans mes cordes mais je reste sur ma faim et je continue de penser que les clermontois en ont encore sous le pieds et que le meilleur reste encore à venir. En route… http://www.atomicgarden.fr.st http://www.dumb-inc.propagande.org



The website encountered an unexpected error. Please try again later.