TARRACOIR growth (Deserted Village 2015)

tarracoir-growth-deserted-village-2015

L'irlandais deserted village aime les fous. C'est presque le pendant européen de l'américain de Load records (d'il y a 10 ans) . Ici, on expérimente comme à la grande époque. TARRACOIR (Tah-ra-core) est un trio composé de Diarmad Mac Diarmada (tenor sax, trombone, percussion, chant), Bryan O'Connell (drums) et Gavin Prior (guitare, voix, basse, piano innards, electronics). Ils jouent aussi dans United Bible Studies... Il y traîne pas mal de sons saturés derrière une voix nonchalante et décérébrée un peu lointaine, de la disto et du bordel en fusion. Free jazz mix brutal death.

SURGICAL BEAT BROS : s/t (From Scratch Records 2014)

surgical-beat-bros-st-scratch-records-2014

Je n'ai jamais compris l'attirance et le renouveau du synthé dans la musique SMAC actuelle. Les hipsters ont la flemme de chercher alors ils pompent des vieilles soundfounts dans les mémoires des vieux synthés. Ok, on ne trouve pas le "puppet master" de "Ghost In the shell" à chaque coin de soudure et les composants CMS d'ajourd'hui ne devraient même plus rivaliser avec les imposants condensateurs d'antan. Mais qu'importe, la nostalgie des vieilles cartes électroniques fait son effet, les nappes mieilleuses des années 80 s'étendent sur des rythmes rock.

BLIND THORNS : A railway diversion (LP Tandori 2014)

BLIND THORNS : A railway diversion (LP Tandori 2014)

BLIND THORNS c'est Shane PERLOWIN à la guitare, le batteur Ryan OSLANCE et Antoine Lặng à la voix et à l'électronique. Les deux premiers sont connus pour officier dans le savoureux AHLEUCHATISTAS qu'on a déjà souvent croisé ici dans la précédente décennie. La musique de ce nouveau TANDORI est sombre et s'inscrit dans le courant rock expérimental avec un net penchant vers une sorte de blues frelaté par des tonnes d'effets tordus. Un peu à l'image des DEAD RIDERS (ex US MAPLE), le trio agrémente ses riffs transpirants d'une giclée d'électronique acide et volontairement gavée d'effets.

WHITE SUNS : totem (Lp the flenser 2014)

white-suns-totem-lp-flenser-2014

C'est un sentiment étrange que de réagir à cette musique. Cette froideur rude, ce mur qui me parle et qui sait le faire avec autant d'enthousiasme. Moi ce mur j'aime le voir droit comme un rock, avec ce frêle appétit des ogres remontés. Ce truc issu de nul part sait me diriger. Va à droite, non je déconne, va à gauche, non je déconne encore. Hein, même les murs parlent maintenant ? C'est le morceau "clairvoyant" qui me fait perdre les pédales.

TANK OF DANZIG "not trendy" (Music à la coque 2013)

tank-danzig-not-trendy-music-à-la-coque-2013

Ne vous fiez pas à la date, ces jours ci, le temps joue avec nos souvenirs. Music à la Coque décide de repêcher TANK OF DANZIG. Grand bien lui en a fait. Du bon post punk dansant lorgnant autant vers les SLITS que vers JAMES CHANCE. Un sax fortiche (Kohl qu'il s'appelle), qui cherche le physique et pas la lèche, les TANK OF DANZIG étaient un groupe allemand qui sorti cet LP en 82 sur Idiot Records, ici en CD augmenté du Ep "Your Brain" et de quelques autres titres... 

CHILD BITE vision crime / monomania (10" Joyful Noise recordings 2012 / 2013)

child-bite-vision-crime-monomania-10-joyful-noise-recordings-2012-2013

CHILD BITE est un groupe américain de post-punk-noise formé en 2005 à Detroit / Michigan. Monté par la tête pensante (et seule rescapée) de Shawn Knight à la guitare et au chant, CHILD BITE vient tout juste de sortir deux 10" sérigraphiés d'une beauté exquise.

BUCK GOOTER : witch molecules (X-Mist Records / Beau Travail 2012)

buck-gooter-witch-molecules-x-mist-records-2012

GLU rencontre la boite à rythmes. Le batteur rencontre les patterns. Le midi chatouille l'acoustique. Les différences explosent ta gueule. BUCK GOOTER vient d'Harrisonsburg, Virginie. BUCK GOOTER, c'est un duo chant guitare utilisant les sonorités électroniques pour parfaire l'arrière plan de cette guitare disto et de cette voix braillée. L'esprit punk no wave rode par ici.

CHEYENNE 40 : Cinquante (Tandori 2014)

CHEYENNE 40, Tandori, Attila Tralala, Etienne Disqs, love mazout, Et Mon Cul c'est Du Tofu ?

Je ne sais d'où ils sortent, si on en croit les mots clés de leur bandcamp, entre lille et la Hongrie, ca peut coller, mais on aurait aussi pu dire, entre les rots punk noise des BUTTHOLE SURFERS période "psychic" et la noise tendue du bulbe des BRAINBOMBS. C'est savamment dosé, une musique bien du front, tendue du slibard avec les seins à l'air. J'admire la voix, je la trouve terrible, j'ai pensé aussi aux DEAD KENNEDYS, à ARAB ON RADAR.

DIVORCE PARTY : Astrocongertion Oporium (Boom Boom Rikordz / Aphonia recordings 2012)

divorce-party-astrocongertion-oporium-boom-boom-rikordz-aphonia-recordings-2012

Boom Boom Rikordz, le label stéphanois en a plein le terril et parfois ça explose... Un conduit auditif bouché ? prend du "boom boom", un pétage de plomb mal controlé ? prend du "boom boom". Un pote t'annonce un cancer ? Prend du "Boom Boom" ? Ce quatuor basse guitare batterie voix est originaire des USA. De Ypsilanti  dans le Michigan (vu de Nantes, c'est vers Detroit... par là...).

S'abonner à NO WAVE