don caballero

BATTLES EP C Cd Monitor Records 2004

IAN WILLIAMS, ca te dit rien ? DON CABALLERO, STORM & STRESS non plus ? Ben va falloir t-y mettre ! Il en est encore temps ? Affublé de sa guitare et sous les feux de la rampe dans les deux groupes précités depuis bientôt 15 ans, celui ci fait aujourd-hui parti de ce BATTLES avec le non moins célèbre John STAINER qui officia dans l-HELMET de notre jeunesse grungienne au début des années 90. Les temps sont morts, tant mieux.



SINCABEZA edit sur passage avant fin ou montée d’instrument cd Distile Records 2007

SINCABEZA edit sur passage avant fin ou montée d’instrument

Avec pareil titre d’album le trio pourrait se voir taxer de musiciens prétentieux visant les éventuelles louanges de The Wire et autres donneurs de prix. Mais ceux qui ont déjà écouté leur premier album réussi et surtout qui ont vu le groupe sur scène, savent à quel point les bordelais sont à des années lumières de pareille démarche. Sincabeza joue son math rock avec une rare fluidité et une réelle musicalité qui balaie tout approche « trop intellectualisé de la chose ». En tout cas c’est ainsi que je la ressens.



FROM MONUMENT TO MASSES the impossible leap in one hundred simple steps cd Dim Mak 2003

FROM MONUMENT TO MASSES the impossible leap in one hundred simple steps

Ce n’est pas leur premier album, mais c’est par celui-ci que commence mon histoire avec From Monument To Masses. Mon sentiment concernant ce disque ne diffère pas trop de mes confrères, à savoir que cet album semble emballer beaucoup de monde donc… Alors la question qui vient vite à l’esprit, à l’écoute de ces sept longues compositions, c’est pourquoi le post rock, somme tout assez académique de From Monument To Masses, touche autan ? Je n’ai évidemment pas la réponse. Le trio semble se tenir à distance de toute la lignée « étudiante bien pensante » de ce filon musical.



SEMI PLAYBACK s/t cd Dumb Inc 2007

SEMI PLAYBACK s/t

Comme le nom du groupe le suggère ce duo guitare batterie instrumental de Toulouse (ex Les Yes, Dirty Fonzy…) joue avec des « bandes enregistrées » sur lesquelles on entend entre autres, des claviers new wave (kitch ?), des extraits de dialogues ou bien une basse synthétique groovy au possible. Ainsi vous ne serez pas surpris si j’avance les noms d’un Don Caballero playschool, un Sincabeza passé à la moulinette zouk Trans Am ???



YELHO Demo Cd Autoprod 2005

J’avais pas aimé la précédente démo de ces montois (Mont de Marsan...), trop de soleil en moi me pourrit les neurones… Donc voilà, chanteur viré, et le ton change… Du rock, instrumental, qui tire vers la noise, qui aime se faire mal en sachant très bien là où gratter… Ah les années 90, BASTRO, DON CABALLERO… tout ca… Aujourd’hui on aime les arpèges, on aime faire des descentes de manches sans trop se branler non plus… YELHO n’a pas le nom qu’il faut, c’est pas du jaune qu’ils pissent, c’est plutôt du rouge orangé même si dans le genre on est encore dans le guilleret….



FINE CHINA SUPERBONE make machine fine china superbone / Narrominded 2010

Des nouvelles d-un de nos labels néerlandais préférés. Formé en 2002 (un unique disque -How long is a Chinese-), ce FINE CHINA SUPERBONE est un quatuor guitare guitare basse batterie qui s-incrit dans les univers torturés des DAZZLING KILLMEN / DON CAB . Direct, des envolées cathartiques à la DAZZLING KILLMEN apparaissent, des mélodies qui me sont proches comme à tous les vieux débris écrasés par cette noise rythmique et mathématique puis sublimée par des guitares à l-aura mélodique. Ca vire de bâbord à tribord, tangue la chaloupe au gré des rythmes. La découverte est bonne.



MILGRAM Another one buys the dust cd Golden delicious records 2006

Forts d-un bon passé dans les soubresaults de la noise, les nordistes reviennent poser sur ce nouvel album les bases d-une musique empreinte de math-rock et de sphères alambiquées. Tout en respectant son propre héritage MILGRAM sait se régénérer et évoque tout le bien qu-on pense des avancées certaines qu-ont apporté Don Caballero et consorts. Un esprit tortueux pour une trace de bonheur instrumental qui n-est pas sans rappeler les très grands Redneck Manifesto.



PAPAYE tennis (Kythibong records 2013)

papaye-tennis-kythibong-records-2013

Le vinyle pèse son poids, tout comme le deuxième album de ce somptueux trio aux deux tiers nantais. Le dernier tiers a des accointances tourangelles et joue depuis longtemps dans le superbe duo PNEU. Les concerts de ces 3 là ont tout pour plaire. Un rock à l'intelligence vive et suant du rythme dans tous les râteliers depuis pratiquement 3 ans. Un des meilleurs sets que j'ai vu d'eux fut celui de l'Olympic de Nantes au retour de leur premier tournée européenne.



THREE SECOND KISS : tastyville (AfricanTape 2012)

three-second-kiss-tastyville-africantape-2012

Ca commence à l'orgue comme dans un SYD BARRETT. Premier constat, c'est plus calme, moins compliqué, plus pausé, moins agressif... Les voix doublées apaisent la bête. L'influence THE EX ancienne mouture a disparu dans la voix de Massimo MOSCA et elle se dirige plutôt vers une sorte de nostalgie apaisée, comme sur "maya" dont la voix reste sereine et sacrément présente.



S'abonner à don caballero