sonic youth

THE CHAMBERMAIDS s/t cd Modern Radio 2006

THE CHAMBERMAIDS s/t

Trio au chant mixte de Minneapolis The Chambermaids a grandi dans un environnement musical indie rock fortement prononcé qui ne trompe pas sur le contenu de leur propre musique. The Chambermaids s’est goinfré durant sa jeunesse d’américain moyen de la noisy pop de Sonic Youth, de My Bloody Valentine, The Jesus and Mary Chain, du post punk dépressif de Joy Division, voir Wire. Mais dès les premières notes de ce premier album c’est à The Fall que The Chambermaids doit beaucoup, pour cette nonchalance teigneuse, pour cette rythmique sautillante, droite, quasi-minimaliste et efficace.



CZAPSKI s/t cd Rock-n-Roll Charity Hospital 2003

CZAPSKI s/t

Formation du Nord de la France, Czapski joue une musique instrumentale qui renvoie aux débuts de Sonic Youth (avant Goo !) ou aux formations inspirées par le même courant musical. Ainsi une sorte de Deity Guns/ Bastärd complètement lo-fi peut être pris comme exemple. Pour le reste, Czapski essaye de déroger aux règles des genres. Leur noise climatique se crispe sur de larsens tournants. A coup d’éléments électroniques ou d’instruments traficotés, le groupe permet à ses compositions de s’aventurer sur des chemins non mélodiques. Ce n’est pas toujours réussi.



ZULU AS KONO 2 Cd Perverted Son Records 2000
zulu-kono-2-cd-perverted-son-records-2000

Beaucoup plus posés ces américains d'AUSTIN pour leur deuxième album ! Apparition de sons electroniques, de dissonances dans leur jeu de guitare / basse qui n'est pas parfois sans rappeler les géniaux POLVO du début des années 90 (en moins techniques cependant). Leur musique apparait beaucoup plus complexe dans les structures, plus déjantées que précédemment; le champ instrumental s'est élargi laissant de-ci de-là place au banjo, à l'accordéon, à une voix dont la timbre oscille entre un Tom Waits US MAPLE-lisé et un steve ALBINI 'Dé-lunetté' selon les titres.

erwan sam 20/01/2007 - 00:00

ZULU AS KONO s/t Cd Boc Records 1999
zulu-kono-st-cd-boc-records-1999

One of my best discover of these days . Rythm,crazy voice,evolved structure,frenetic energy,melodies.DAZZLING KILLMEN melt with US MAPLE and the best of SHELLAC ouf... Don't know from where they are ( BOC is based in AUSTIN, TEXAS ) but it doesn't care ! This is their first release in cd format. No wonder that they share one 7- with (ex DAZZLING KILLMEN) Nick SAKES 's SICKBAY the 7-s are great too !!!

erwan sam 20/01/2007 - 00:00

MY OWN PARASITE - i am - Cd Plumbea Records 2004

MY OWN PARASITE - i am -

Pensez CAFE THEATRO et DILUTE, pensez SONIC YOUTH du -Daydream Nation-, pensez UI lorsqu-ils aiment la boucle et les mélodies difficiles, cherchez l-italien la dessous, rangez aussi pizzas et autres clichés vomitifs. Après PSYCHOTICA et son noise rock très américain, après WALLACE qui assume toujours (de belle façon) son avant gardisme musical, après HEROINE qui couine de mieux en mieux dans un style de plus en plus ouvert (du hard core à XIU XIU... tiens tiens...), voici donc le nouveau venu PLUMBEA RECORDS et sa premiere signature MY OWN PARASITE.



DJUD GORGE TRIO split 7- Tempête dans ton Bourg 2001

DJUD_GORGE TRIO_split

La première sortie du label français Tempête dans ton Bourg est tout bonnement fracassante. Il est même difficile de contrôler son enthousiasme vue la qualité de ce split 45t que les français de DJUD et que les américains de GORGE TRIO se partagent. Tout d-abord GORGE TRIO (anciens COLOSSAMITE) nous offre une pièce instrumentale proche de l-atmosphère de David Grubbs et Jim O-Rourke période BRISE GLACE. Les guitares en liberté, on apprécie surtout la maîtrisé du dérapage contrôlé. Vient alors le tour des Morbihannais de DJUD.



HOT FLOWERS workhouse cd Time Tunnel Records 2003

HOT FLOWERS workhouse

Formé en 1995, ce n’est qu’en 2000 que ce duo de la région bordelaise a donné ses premiers concerts. Longue maturation donc pour ce garage rock noisy qui se dit influencé, entre autres, par Jon Spencer (pour le côté punky-bluesy) et Can (pour le côté krautrock)…c’est pas faux… J’irai même plus loin dans la rencontre de deux mondes… Prenez les cruciaux Dèche Dans Face et rajoutez-y certaines parties noisy pop de Sonic Youth et vous aurez une autre idée de ces douze chansons qui balancent sec et groovy !



METROPHON s/t lp ko-pist/the compagny with the golden arm 2002

METROPHON s/t

Après une tournée avec Songs of Zarathustra et Milemarker, ce groupe allemand sort un maxi assez déroutant. Les deux faces de ce disque semblent s’opposer musicalement. On a presque droit à deux groupes différents. Sur l’une des faces, on découvre une musique proche d’un Shotmaker ou d’un Kurt sachant jouer du break en son clair. Ces trois morceaux font la part belle à des guitares puissantes et énergiques qui peuvent se faire plus dissonantes par moment. Metrophon n’a pas peur de jouer sur une formule noisy pop gavée de larsen. Sonic Youth arrive à notre esprit.



135 GRAND STREET NEW YORK 1979 135 Grand Street New York 1979 Soul Jazz Records 2010

135 GRAND STREET NEW YORK 1979 135 Grand Street New York 1979

Superbe BO du film portant le même nom, 135 Grand Street New York 1979 recense seize titres de haute volée, pour la plupart expérimentaux, parfois un moins insoumis (Mirror, mirror de A Band) et révélant des découvertes de taille pour qui ne connaîtrait pas encore la scène no-wave New Yorkaise de l’époque et le foisonnement qui en découle. On est d’emblée mis sur les bons rails avec Theoretical Girls et son Glazened eyes façon Sonic Youth des débuts, puis UT et ses trainées noisy délectables sur fond de chant halluciné, presque tribal en cette occasion.



SCUL HAZZARDS let them sink cdr/ LP Rejuvenation, Slow Death, Les Disques Du Hangar 221, Whosbrain, Shot Down Records 2008

SCUL HAZZARDS let them sink

Auteurs de deux cds Ep courant 2006 et 2007, et d’un chouette 7’’ sorti dernièrement, disques qui ont fait sensation (avec raisons) chez les mordus de noise rock, Scul Hazzards n’est pas là pour nous prendre en traître avec ce premier véritable album. Oh que non on était prévenu ! Je me fais quand même avoir direct par ces douze titres. Tout le long de ces morceaux éructés avec l’urgence qui va bien, les natifs de Brisbane ne prennent pas de gros risques pour bousculer un genre qui sait se faire malmener quand il le veut bien (les énormes Black Elk par exemple).



S'abonner à sonic youth
The website encountered an unexpected error. Please try again later.