post punk

GETATCHEW MEKURIA & THE EX & FRIENDS : Y'Anbessaw Tezeta (Terp records 2012)

Publié par STNT le 17 Octobre, 2012 - 21:47
getatchew-mekuria-ex-friends-yanbessaw-tezeta-terp-records-2012

76 ans et tout son souffle le père GETATCHEW MEKURIA (on le surnomme "le lion" dans son pays l'Ethiopie...). Annoncé par le label - Et Getatchew lui même - comme son dernier disque (il joue depuis 65 ans et enregistre depuis 1972...), ce deuxième album en commun avec THE EX s'inscrit dans des ambiances moins rock que sur "Moa Anbessa". Sur ce premier jet, on avait affaire à un véritable croisement des cultures, le post punk avant gardiste raffiné par la chaleur du sax du maître éthiopien. "A la mémoire du lion", le titre de ce second album donne la voie : l'espace est réservé à GETACHEW, Il a écrit les bases, mélange de traditionnel, de mélodies de la rue, mélancoliques ou plus élancées... Certains titres sont de vieux "standarts" éthiopiens (comme "almaz..." / Mahmoud AHMED). Le disque est essentiellement instrumental. Katherina Bornefeld, Terrie Hessels et Andy Moor suivent et embellissent, les cuivres de Xavier Charles, Ken Vandermark, Brodie West, Joost Buis et Walter Wierbos ponctuent, ornent et laissent parler le maître. C'est un véritable hommage. Enregistré entre Décembre 2011 et Mai 2012 entre Addis Abeba et Wormerveer en Hollande, la chaleur et la moiteur qui ressortent de la rythmique a quelque chose de salvateur, ça tangue sur le bord du Nil, c'est entêtant, ce tempo en dessous du seuil de flottaison a un charme fou, les cuivres jouent au charmeur de serpent, le lion fait danser le cobra, les hollandais le regardent avec tout l'altruisme qu'on leur connait... C'est un plaisir... La rencontre a eu lieu en 2004, ils ont depuis plus d'une centaine de concerts dans les pattes, le livret du cd est gorgé d'anecdotes (le fameux danseur, Melaku Belay est en fait le propriétaire d'un nightclub trad' d'Addis, le "Fendika Azmaribet") et le texte qu'a écrit GETATCHEW est vraiment très très touchant... "Si je les avais rencontré à 40 ans" regrette il en parlant de THE EX... 

Sur le second cd, c'est le bonus des bonus, un hommage, des souvenirs, des morceaux avec le ICP de Han BENNINK au Paradiso à Amsterdam en 2004 lors de la première tournée, un titre enregistré à Mulhouse durant le "convoy tour" des 25 ans de THE EX, 3 titres live à la Sala Rossa à Montréal puis 2 excellents morceaux datant des années 60 dénichées sur une cassette achetée (par THE EX) dans une échoppe d'ADDIS ABEBA.

Je ne sais plus quoi faire pour vous inciter à vous procurer cet objet, si quand même, vous dire que tous les bénéfices des ventes seront réservés à la retraite du maître...

http://www.terprecords.nl/

Pages