ZULUS s/t (Aagoo Records 2012)

zulus-st-aagoo-records-2012

Brooklyn, NY, ce n'est pourtant pas là qu'on imaginait se taper du zoulou mais pourtant si, ces anciens BATTLESHIP ont largué leur noise épileptique pour sucer la roue des hipsters à la mode garage cold noise. Ce quatuor chiadé a de la réberb' folle dans la voix, ces rejetons du punk noise et du garage verdoyant taillent la route sur les chemins crottés et récemment empreintés par les excellents SLUG GUTS (Sacred Bones Records).

FUNK POLICE hot we are, funk we play (Avant! Records 2011)

funk-police-hot-we-are-funk-we-play-avant-records-2011

A force de faire les bacs de disques, tu tombes sur des pépites savantes et subtiles. Le sigle de la "grande triple alliances internationales des filles de l'Est" au verso t'indique l'appartenance et la teneur en talent que regorge ce disque. FUNK POLICE tire son nom d'un morceau de l'autre groupe du chanteur, FEELING OF LOVE (sur l'album "dissolve me"), dont l'univers garage velvetiens n'a plus de secret ici.

MARIA GORETTI QUARTET s/t (TANDORI 2012)

Maria-Goretti-Quartet-tandori-rockmitaine-rockerill-love-mazout-et-pourtant-ca-avait-2012

Visiblement, on ne se prend pas très au sérieux chez ces MARIA GORETTI QUARTET. Un quartet qui se révèle finalement trio, c'est toute la belgique (Tournai) en plein forme. (Franco belge en fait...) Ce disque, je l'ai reçu il y a un bout... Un an ? Mal écouté au départ, mis dans une pile au final. Et puis les piles, ça se dépile. First in first out. Il y a quelques chose de garage dans le traitement chez eux, et puis un gros coté (post) punk aussi chez MARIA GORETTI QUARTET. La légère pellicule disto qui saupoudre l'ensemble du disque est des plus rafraichissantes.

S'abonner à garage