INDE/POP

21 Août 2011

Publié par STNT le 21 Août, 2011 - 15:27

MOUNTAIN GOATS ("ALL ETERNALS DECK" Tomlab / Merge 2011)  C'est début des 90ies que j'ai connu les MOUNTAIN GOATS ("ALL ETERNALS DECK" Tomlab / Merge 2011)  en achetant leurs 2 premiers 45t au fameux mailorder / label AJAX de Chicago (monté par Tim ADAMS). Les MOUNTAIN GOATS c'est en fait le groupe d'un seul homme, celui de JOHN DARNIELLE. Muni d'une guitare et d'une voix bien chaude, de mélodies étonnantes à la CHRIS KNOX et d'un esprit très K records à l'époque, cette jolie pop claquante a perdu peu à peu ses mélodies lofi pour des choses plus orchestrées quand le succès l'a trouvé. Faut dire que c'est une vraie machine à écrire de la pop le copain... 4AD, les Inrocks et tout le merdier. Je n'ai depuis peu ou pas vraiment accroché à ces envolées lyriques et ce son tout confort. Trop de cuir et une atmosphère pas assez instable pour moi. Hormis un disque, « Heretic Pride », tout s'est délité et ses choix d'orchestration m'ont franchement éloigné de sa musique... Et c'est dans ce sens que «ALL ETERNALS DECK» est aujourd'hui une véritable surprise. Signé chez l'allemand TOMLAB, la pop de John Darnielle reprend des couleurs et se retape de sacrés tubes à l'ancienne. Un plein de vigueur retrouvé, des mélodies comme on n'en a jamais faite, bref, du bœuf volcan dans une candeur pop qui me donne l'envie de réécouter les projets de mes idoles passées.  

En parlant de vieux briscards et de pop, les HERMAN DUNE jouent le retour en bourse après les mésaventure du projet solo navrant de son leader barbu. L'album est plutôt pas mal, pas autant la grande forme de GIANTS et surtout du split avec les CERBERUS SHOAL dans une autre vie mais je trouve cette nostalgie pleine et séduisante. Alors pourquoi pas ?

Les CESARIANS ("i'm with god" - africantape 2011) cherchent le lyrisme des crooners d'antan. Ça passe ou ça casse. Les CESARIANS ("i'm with god" - africantape 2011)Le format chanson est leur format. Formé de madame CHRISTIAN DEATH (qui a connu son succès dans les 80ies) au piano midi (banque son midi année 80 aussi...) et du talentueux chanteur de l'incroyable PENTHOUSE, les CESARIANS sentent les chaussettes de DIVINE COMEDY après la douche et l'odeur poivrée de la bagnole du DUKE LEBOWSKI après une leçon de conduite un lendemain de cuite. Autant le dire de suite, les CESARIANS tangue dangereusement sur le fil des mélodies... THURSTON MOORE ("Demolished Thoughts" Matador)

Ecoutez le dernier THURSTON MOORE ("Demolished Thoughts" Matador) qui a délaissé NO FUN et EXTATIC PEACE pour des jolies chansons pop dans un LP à la pochette toute blanche... Mais vu le vacarme que le disque a fait, je me doute que vous le savez déjà...

Idem pour les moins connus THE FEELIES ("here before" Bar None Records / Namskeïo 2011) qui comTHE FEELIES ("here before" Bar None Records / Namskeïo 2011) me d'hab' vous resucent leur indie pop unique, couleur très amerloche pour un retour gagnant après un écran noir de 20 ans. Celà ne vaut pas aussi bien que le "crazy rythms" des débuts mais je l'écoute souvent et leurs mélodies restent d'une tendance très rafraîchissante. Encore bravo les vioccc.

Pages