NOISE

Tout a une fin sauf la banane qui en a deux...

Publié par STNT le 28 Juillet, 2011 - 08:59

dalek absence ici d ailleursC'est sous des yeux noirs à l'aura jaunie que mes mots me muent. Je transforme mon casque en ovomaltine. C'est de la dynamite. C'est les vacances. Je suis cuit. On m'a cuit. Car je veux faire bien. Alors je fais bien. Mais je n'ai plus le temps à tout. Voilà, je me le donne, le temps. Un flot vibrant me dégouline des ouirs. C'est comme des ouies mais en ouuuirrs. Je respire sous l'eau, comme dans une histoire de Claude Ponty. C'est la réédition du DALEK 'Abuse'  (Ici d'ailleurs 2011) qui transpire. Elle sent le souffre, c'est mon disque de chevet. Oui, c'est le Franzoze -Ici d'ailleurs- qui pond ce double LP + cd. Tout y est, le son, les compos, le poids du vinyle, l'humeur noisy, l'humeur noise, le flot MC machin du gars qui a des trucs à dire. Pour une fois j'adhère totalement au feeling du « Ici d'ailleurs » que j'avais laché depuis un petit bout ces 2 dernières années. Le son trop léché m'a fait fuir. J'y reviendrais sans doute. Qu'importe. Le double LP (et les 2 inédits sur le cd) je ne le vois pas passer, il me sue dans les chevilles, il me gratte le cou à cause de cette putain d'étiquette de tshirt mal coupée. Mais je laisse tourner. Plus tôt au printemps, sont arrivés le ep du SCORN (yozza Ohm Resistance 2011) de Mick Harris sur le même (excellent) label new yorkais Ohm Resistance qui avait sorti « Refuse, Start Fires » et « Stealth » (que toute la classe moyenne connait depuis qu'il est à l'honneur dans le filtreur Noise (noise, métal, rock électronic un peu avec quelques bons goûts parfois chez les chroniSCORN yozza ohm resistancequeurs...). Toujours accompagné de son copain batteur mais dans des compos un peu moins rafraîchissantes que sur l'énormissime « Refuse, Start Fires ». Dans la même fournée (comprend enveloppe), le SUBMERGED (before fire i was against other people - OHM RESISTANCE 2011) ne m'a pas plus touché que le précédent. Celui ci est une compile de mix de ses propres rejetons (HARRIS, BROADRICK, DR ISRAEL,..).

 

DMyself Haro whosbrainans un registre Rock Noise, c'est le MYSELF (Haro Whosbrain 2011) qui m'a mis la puce à l'oreille. Le précédent était un bon disque, celui ci est une réussite derrière ses sonorités froides computérisées. Le premier titre m'a fait oublier le soleil tonitruant des mois d'Avril et Mai. Un coup de sax à droite, une basse qui crache. Le premier titre me parle. C'est du GENI ZEVA non de dieu. Inimitable rythmique. Surtout quand la voix suit. Du punk dans MORPHINE, du ZENI GEVA qui frise le SABOT. L'esprit de cette musique aux couleurs espagnol te transformerait les couilles d'un taureau en chorizo. Noir de noir. Rythmique syncopée. Sax qui appuie sans trop bégayer. Une grosse basse défrisée par je ne sais quel plug synthétique et qui rend un effet des plus salvateurs à cette musique de coffre KKNULLée . Elle qui me plaît décidément beaucoup. Super-bonasse. En plus c'est chez WHOSBRAIN. Magnifique. 

Tient tant que j'y suis dans les réussites, et chez WHOSBRAIN, le cd de JOE4 « enola gay » est un petit trésor de Noise rock dans le versant classique du genre (TAR et cie...). Ca vaut un vrai détour. Moi qui en était resté au Enola Gay du fameux single d'Orchestral Manoeuvres In The Dark (la face B produite par le non moins fameux Martin Hannett en 1980), je crois que je vais maintenant pouvoir m’intéresser à la ZONE 51. Mais chuttt... comme dit Raymond Federman... Joe4 Enola Gay whosbrain

Autre détour qui m'a bien plu. C'est chez le tennisman VITAS GUERULAITIS (dis ya un U dans le GUE.. ? chez Cheap Satanism / Tandori)   qu'il faut chercher. VITAS GUERULAITIS Cheap Satanism RecordsMusique très américaine, tout en cut up. Voix puisée dans le bas du bide. Et qui alterne les ambiances. KAMPEC DOLORES à la punk, COUGH, CALEXICO, DOG FACED HERMANS, samples, Noise, no wave... bliblibli... C'est très influencé par le punk de COUGH, par le pop de LIARS et tous ces machins moitié coupés, moitié bizarres, moitié franco-belge... Même si certaines parties mélodiques apparaissent ici ou là, leur musique est très technique et superbement bien ficelée. J'ai loupé leur date à RENNES début Juillet. Merde...

Autre découverte pas mal du tout, PEACHES EN REGALIA, pot pourri d'influences, noise math rock. Je ne sais ou donner de la tête mais certaines écoutes m'ont plues même si le son un peu trop commun et consensuel gagnerait à être plus travailler. SONIC YOUTH mix AT THE DRIVE IN mix BATTLES mix...Ouch...

Dans le registre des disques reçus et non chroniqués, voici le TORMENTA (la ligne apre / Africantape 2011) de Bordeaux qui m'a un chouilla laissé sur ma faim. TORMENTA , Tormenta la ligne apre africantapec'est le nouveau groupe de Vincent Beysselance des géniaux CHEVAL DE FRISE (le groupe francais des années 2000...) avec qui Julien de CHEVREUIL/AFRICANTAPE a partagé certaines affiches de concerts (tardivement il me semble d'ailleurs). Amitié ici concrétisée avec ce nouveau groupe qui frise popol dans un registre métal rock jazzy... Basée sur l'hétérogénité du son clair et résonnant de la batterie de Vincent et sur la lourdeur «métôôôl » de guitares toutes doigts dehors (vieux métal mon gars... pousse ton bouc, pousse tes cheveux, pousse tes bagues tête de mort, pousse quoi... ). Le son de gratte après, on aime, ou on n'aime pas, ou on passe à autre chose. Ce qui est certain, c'est que c'est sacrément moins fin que ces fabuleux chevaux frisés. Chercher DON CABALLERO, KARMA TO BURN et un quelque chose d'esprit diablotin à la ORNETTE COLEMAN des débuts. Je veux un dessert.

 

Pages