HANDS UP WHO WANTS TO DIE : buffalo buffalo buffalo buffalo buffalo (The Righter Collective 2011)

hands-who-wants-die-buffalo-buffalo-buffalo-buffalo-buffalo-righter-collective

La belle Irlande que voici. En tournée avec leurs potes de TEN PAST SEVEN entre l'Espagne et la France, j'ai eu la chance d'assister à un de leurs concerts au Stackanov de Nantes en ce 20 Février 2013. Les 4 HANDS UP WHO WANTS TO DIE sont portés de prime abord par un gros nounours. Barry Lennon a le physique de BALOU et l'énergie débridée de MOWGLI. Et une caverneuse de voix. Cette voix qui virevolte sur cette Noise à l'ancienne portée par ce bassiste de 2 mètres et cette guitare bruitiste à la teneur en crasse bien en forme. Sauf que là, les irlandais ont un vrai chanteur, un mec qui y va et qui emporte tout, c'est lui qui emmène son monde dans son monde. C'est vigoureux et c'est bien la liberté de cette voix qui créée la différence entre tous ces groupe Noise dans cette veine. Certes, les compos lui font la part belle, il y a de la place, la basse danse comme celle de SHELLAC, le guitariste (qui habite Rennes en ce moment) se débrouille bien pour appuyer les rythmes, tirer fort sur les cordes pour déglinguer le son, créer de bonnes mélodies, mais la différence est là et elle prend presque toute la place. Barry Lennon casse la barraque, ne se prend pas la tête et chante de toutes ses trippes sans cliché ni prétention. Et ça fait du bien. Après un split 10" avec I'LL EAT YOUR FACE, ce premier album (enregistré en 2010 dans un abri anti bombe à Offenbach en Allemagne) est un excellent compromis entre  JESUS LIZARD, SHELLAC, BIG'N, NEW BRUTALISM et Cie...

http://richtercollective.bandcamp.com/