Mars 2012

THE FORKS "3" Maximum douglas Records 2011

Publié par STNT le 29 Mars, 2012 - 21:54
the-forks-3-maximum-douglas-records-2011
Collection "flemmingite aigue". Ce "3" est sorti il y a bien longtemps, c'était le 3 mars 2011. ils en sont au "6", écoutable en totalité sur bandcamp. Ce disque (le 3) est enregistré d'une traite... Tout comme le "6"... Fait super rare pour ce genre de musique et c'est d'ailleurs pour celà que j'en parle, car oui j'aime le principe. Tout d'un jet. Pan. Pour un duo guitare batterie (lavallo angevin), c'est pas piqué des hannetons. Après, le duo est un tantinet timide sur ce disque (le 3). On connait la chanson... et le son... Car même retravaillé par BOB WESTON (SHELLAC), le son du disque, c'est d'abord le son du groupe... Je vous recommande donc d'aller écouter leur dernier, plus mature, et d'aller les voir en concert, car c'est là, à coup sûr, que tout çà prend corps... (et vise la dose de concerts mignon...)

JACASZEK glimmer ( Ghostly International / Gusstaff Records 2012)

Publié par STNT le 29 Mars, 2012 - 12:17
Jacaszek-Glimmer-ghostly-international-2012

Le Polonais Michal Jacaszek officie depuis une petite dizaine d’années dans la musique électronique. Il utilise machines et cordes pour pondre une électronica-ambient en puisant allègrement dans un héritage classique... Ce premier album pour Ghostly international gigote dans des univers proches de Ø (PHI / le projet ambient et annexe de MIKA VAINIO), l'interface électronique  industrielle se faisant par contre bien moins sentir. D'une élégance rare, ce bidule chique dans une mélancolie toute prude, entre les sons métalliques des cordes frappées du Yang-Chin (j'espère que tu connais DEAD CAN DANCE sinon t'es dans la merdasse...) et les timbres sensibles du hautbois, du violoncelle et autres cordes de cet accabit. Le mélange marche, certes, c'est du classique (sic) mais cette manière fine d'auréoler le tout d'une réverb à faire tomber les corbeaux sous couvert de cliquetis électroniques en tout genre (certains pitchés que n'auraient pas renié APHEX TWIN dans des temps révolus...), tout çà fait qu'au bout du bout, ce "glimmer" est un album impalpable et profondément captivant.

LEE RANALDO : Between The Times & The Tides (Matador 2012)

Publié par STNT le 28 Mars, 2012 - 17:57
Lee-Ranaldo-Between-The-Times-The-Tides
Premier disque depuis la fin de SONIC YOUTH. Je demande à un pote disquaire : alors ? Off, Thurston Moore s'est fendu d'un disque pop à ballade avec mini robe et petite frange, LEE RANALDO a fuit l'expérimental et en a fait de même... Disque à mélodies donc, très américain (comme à l'accoutumée), j'aime cette manière de mettre SONIC YOUTH de côté et de renaître dans une musique qu'un REM de bonne facture n'aurait pas renié... "Xtina as i knew her" est une bombe pop. Avec ses potes STEVE SHELLEY, ALAN LICHT, JIM O'ROURKE, NELS CLINE, JOHN MEDESKI... bref, bravo l'ado !  

VELOOO ‘même pas mal’ A Tant rêver du roi 2012

Publié par STNT le 27 Mars, 2012 - 12:22
velooo-meme-pas-mal-atrdr.jpg

VELOOO rocke en instrumental, lance du lourd en grimpant la côte. Point de point de côté, la vinasse ingurgitée est le meilleur remède contre la douleur. Le rythme est un peu toujours le même, une pulsation sans Tachycardie, la tête dans le guidon, VELOOO ne se pose pas de question, il balance la sauce, il glisse en roue libre sans regarder le paysage, pas de cyclotourisme ni de gentille rencontre. C’est PARIS ROUBAIX, le paysage ne vaut pas le coup d’oeil et cette noise à base de guitare, de basse et d’une batterie pleine de couilles, laisse libre court à des riffs binaires et de haute volée. Vivre vite, descendre un col un bandeau sur les yeux, tester un parcours dans une nuit sans lune, tous ces ingrédients me rappellent beaucoup de vieilleries du début du siècle de chez SNACKBAG, VAPID, V9R9D, voir de l'ancien siècle avec DON CABALLERO, et le caractère positif de cet album et son énorme sens du rythme qui muscle fort le coup donnera du grain à moudre à tous les Anquetil et autre Poulidor du rock hexagonal... Bravo VELOOO, Bravo ATRDR...

VELOOO ‘même pas mal’ A Tant réver du roi 2012

RECORDS ARE BETTER THAN PEOPLE

Publié par buddy satan le 27 Mars, 2012 - 08:37

 

27/03/12 : BUY OR DIE (pt 28)

 

[img]http://i5.photobucket.com/albums/y162/buddysatan/kadavar.jpg[/img]

 

[b]KADAVAR[/b] S/t

[b]PARADISE LOST[/b] Shades Of God

[b]PARADISE LOST[/b] Icon

[b]THE RIVER[/b] Drawing Down The Sun

[b]THE WOUNDED KINGS[/b] In The Chapel Of The Black Hand

 

ALKALYS A Pack Of Lies (Basement Apes Industries 2012)

Publié par STNT le 23 Mars, 2012 - 13:00
 Alkalys-A-Pack-Of-Lies-Basement-Apes-Industries

Ce que j’aime dans ALKALYS(Haute Normandie), c’est cet esprit rock épris de liberté, cette manière d’avoir digéré toutes ces musiques à base de Hard Core violent, de noise délétère et de pop nostalgique et d’y avoir insufflé une graine de liberté, d’y avoir rajouter une vinaigrette faite maison. ALKALYS, c’est du post hardcore qui laisse traîner son âme sur un parterre de jacinthes enneigées. C'est de Basement Apes Industry http://www.basementapesind.com/ qu’éclot ce luxueux package gris noir tout en pliage. Ce troisième album de ALKALYS  est un must de guitares tatouées, rêveuses, tout en intériorité ou le trio initial et instrumental (instrumental hormis dans quelques incartades au chant crié et guttural..) laisse au final un bien bon goût dans la bouche...

 

MICROFILM 'AF127' Head Records / Consortium 2012

Publié par STNT le 20 Mars, 2012 - 18:43
microfilm-af217-head-records-2012-1.jpg

MICROFILM poursuit sa course mélancolique dans les hautes sphères de l’indie rock poitevin... (Epileptic...). Fan du THREE MILE PILOT (quand il est rêveur)  ou de EXPLOSION IN THE SKY depuis ses débuts, animé par des rythmiques dynamiques, et à base de samples de films des année 50 ou 60, MICROFILM balance à la cool un rock éléguant, voire coquet tirant ce quatrième album vers le meilleur de la pop lumineuse et colorée. Entre un SONIC YOUTH new wave et un post rock couillu et flambeur, MICROFILM a depuis le début opté pour le mode ciné concert (vous trouverez toutes les références dans l’insert de ce joli cd... ) . Ce nouvel album  “AF127” parle anglais, francais et chinois (déjà 2 tournées en chine), se la joue ‘confort moderne’  et étale ses samples sur des épaisses tranches de gâche vendéenne entre le TOFU et la confiture (ils bouffent n’importe quoi les poitevins...). Tu voulais du poisson séché, tu auras des slibards de jeunes péripatétitiennes encore adolescentes, tu voulais des suçons larges et sanguinolents, tu n’en auras aucun car la musique de MICROFILM est tout sauf dangereuse... La route est paisible, c’est peut être même le principal problème dans l’évolution du groupe et ce nouvel album s'inscrit dans la droite lignée du précédent “the bay of future passed” et s'avère effectivement d'une cohérence rare en alternant les ambiances dans des registres pop / rock / post rock et expérimental...

Head Records : http://www.head-records.com

L’OCELLE MARE 'serpentement' Murailles 2012

Publié par STNT le 16 Mars, 2012 - 23:41
l'ocelle-mare-serpentement-murailles-music-les-potagers-natures.png

Voici déjà quelques temps que le Thomas de L’OCELLE MARE est parti bourlinguer vers le soleil. Après avoir décidé de larguer l’électricité du CHEVAL DE FRISE, il largue petit à petit la guitare qui lui sied si bien. En tout cas sur ce disque. Depuis son voyage en chine, où il a récupéré une sorte d’orgue à bouche (chinois donc... ), Thomas BONVALLET cherche depuis des ambiances aux sonorités perchées et différentes, accompagné ici ou là de rythmes (à l’aide de son métronome) ou de sons de clochettes très orientées religion orientale.... L’aspect arride et difficile de ce nouvel album ne retranscrit pas réellement ses concerts... Aborder et s’extasier devant la musique de L’OCELLE MARE en ne l’ayant jamais vu live, c’est très rude. Et l’aspect rustre de ses sons, du genre oscillo qui te souffle des hautes fréquences, ce n’est généralement pas l’apanage du rockeur moyen fan de foot. Mais encore une fois, j’aime écouter ce qu’il propose, j’aime la gentillesse de ce personnage, son anticonformisme, très loin du musique bizness, même du biz indé, loin des courbettes habituelles, des ritournelles journalistiques et radiophoniques bien dans le sens du poil... Du coup, il est très seul... Et seuls restent les habitués : Adrian RIFFO qui enregistre l’album (dans un temple protestant de Bergerac...), son vieux pote des potagers natures ou son coproducteur MURAILLES MUSIC (l’autre label, Souterrains refuges, étant son propre label). La musique de L’OCELLE MARRE est effectivement de plus en plus difficile d’accès, de moins en moins détendue mais je trouve que cette musique a du caractère et en ce sens doit susciter la découverte.

L’OCELLE MARE serpentement (CD on Murailles Music / Souterrains refuges / LP Les potagers natures / Ouse records / Bimbo tower 2012)

04.2012 Concerts@Magasin4, Brussels

Publié par benoithageman@g... le 6 Mars, 2012 - 12:22

[img]http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/423692_10150597309199228_...

[b]+     SUNDAY 01.04.2012[/b]
LONDON NOISE & EXPERIMENTAL NIGHT Noise / Experimental

Action Beat (UK) + Pulpo (UK) + Don Zero and the Autonomous Zone (UK) + Duke of Zuke (UK) + Bad Body (UK) + Tape Deck Orchestra (UK) + Hired Muscle (UK)

[b]+     MONDAY 02.04.2012[/b]
Punk/Ska

Inner Terrestrials (UK)