VERDUN : the eternal drift's canticles (Head records 2016)

verdun-eternal-drifts-canticles-head-records-2016

Ce quintet de Montpellier a déjà sorti un premier cd maxi (toujours sur Head), j'ai lu que son chanteur venait de quitter le groupe (ca reste à confirmer) mais si celà s'avère vrai, c'est franchement malheureux tellement les compos et le chant font des merveilles tout au long de ce disque... VERDUN c'est un HC lent, sombre, très sombre, VERDUN compose de gigantesques morceaux, aux longues intros, à la guitare tendue, à l'arpège facile, à la mélodie luxuriante et mystique. C'est noir. La voix haut perchée fait écho au diable d'outre tombe et sa voix poilue.

MOSCA VIOLENTA / MOMBU : hunting demons (head records 2015)

mosca-violenta-mombu-hunting-demons-head-records-2015

MOSCA VIOLENTA, de Caen, fut connu un temps sous LES YEUX DE LA TETE, ils ont changé de nom à l'occasion de la sortie de leur tout dernier disque. Les 2 italiens de MOMBU ont toujours eu ce nom et LUCA T MAI au sax bariton joue aussi avec ZU. Ceci dit, on est bien ici en présence d'un groupe, d'une "collaboration", on a bien affaire à 2 saxs, 2 batteries et d'un bassiste. Ca joue et c'est terrible.

LES YEUX DE LA TETE : mosca violenta (cd Head records 2013)

les-yeux-de-la-tete-mosca-violenta-cd-head-records-2013

3ième album pour les caennais. J'ai voulu réécouter "l'oeuf du cyclone", leur premier, avant toute chose... J'ai pas tenu... Leur deuxième, "nerf", je ne l'ai pas malheureusement. LA seule différence niveau musicien ici, par rapport au premier donc, c'est Pierre qui a remplacé Ivan à la batterie et que dorénavant LES YEUX DE LA TETE ont de quoi faire frémir les fans de rock bruitiste plutôt que les jazzeux à cravatte verte fluo.

CAFE FLESH lion will no longer be kings (Head records 2012)

cafe-flesh-lion-will-no-longer-be-kings-head-records-2012

J'aime cette viande laissée à l'abandon au soleil. Depuis que j'ai reçu ce disque, il ne quitte plus ma platine. Ca commence punchy comme dans un morceau énervé de Mc LUSKY / FUTURE OF THE LEFT, ça s'envole en rouleau-compresseur à la façon des vieux COWS, les cuivres y font beaucoup, la basse bandante (et bien du ventre) file droit dans les jupons de David Wm Sims de JESUS LIZARD, la rythmique alerte est droite comme un zob plein d'entrain. Ca rock gras. Comme j'aime.

MICROFILM 'AF127' Head Records / Consortium 2012

microfilm-af217-head-records-2012-1.jpg

MICROFILM poursuit sa course mélancolique dans les hautes sphères de l’indie rock poitevin... (Epileptic...). Fan du THREE MILE PILOT (quand il est rêveur)  ou de EXPLOSION IN THE SKY depuis ses débuts, animé par des rythmiques dynamiques, et à base de samples de films des année 50 ou 60, MICROFILM balance à la cool un rock éléguant, voire coquet tirant ce quatrième album vers le meilleur de la pop lumineuse et colorée.

S'abonner à head records